Indications

Indications

osteopathie2

L’ostéopathe est un professionnel de la santé diplômé après 5 années d’études dans un organisme de formation agréé par le ministère de la santé et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’ostéopathe analyse la plainte d’une personne, il évalue son état de santé, il détermine l’étiologie du trouble fonctionnel, puis, si ce dernier entre dans son champ de compétences, il met en place un traitement approprié à l’aide de techniques exclusivement manuelles (mobilisations et manipulations avec ou sans coussin d’évitement).
Les praticiens justifiant d’un titre d’ostéopathe pratiquent des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain.

Ces manipulations sont musculo-squelettiques et exclusivement manuelles (avec ou sans coussin d’évitement).

Pour la prise en charge de ces troubles fonctionnels, l’ostéopathe effectue des actes de manipulations et mobilisations, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé.
Les manipulations nécessitent un long apprentissage et une pratique quotidienne pour être appliquées en toute sécurité.

En effet, l’application d’une technique ne reste que la concrétisation d’un diagnostic, nécessitant un enseignement de haut niveau, une méthodologie spécifique et une pratique quotidienne.

Les ostéopathes interviennent en première intention, de manière autonome et en cas de nécessité en collaboration avec les autres professionnels de santé pour assurer le respect des droits et de la sécurité du patient.

Etude MOST sur la pertinence de la prise en charge 

Manipulation et inhibition de la douleur 

Principales indications et troubles fonctionnels pouvant bénéficier d’un traitement ostéopathique.

osteopathie5
Pour l’appareil locomoteur les effets thérapeutiques de l’ostéopathie sont validés scientifiquement, en revanche pour les troubles fonctionnels viscéraux les résultats sont empiriques et les validations scientifiques sont en cours d’évaluation.

  • CARDIOLOGIE-ANGEIOLOGIE :

Tachycardies, bradycardies, séquelles de maladies cardiaques…

  • GASTRO–ENTÉRO-HEPATOLOGIE :

Hépatites, duodénites, hémorroïdes, constipations, hernies hiatales…

  • GYNECOLOGIE :

Fibromes, ménopause, troubles du cycle, dysménorrhées, dyspareunies, descentes d’organes (prolapsus)…

  • OBSTETRIQUE :

Troubles fonctionnels de la grossesse, nausées, troubles ostéo-musculaires…

  • OTO-RHINO-LARYNGOLOGIE :

Sinusites, rhumes des foins, rhino-pharyngites, amygdalites, otites, troubles de l’audition…

  • PEDIATRIE :

Régurgitations, plagiocéphalie, troubles digestifs et du sommeil…

  • PNEUMOLOGIE :

Difficultés respiratoires chroniques, …

  • RHUMATOLOGIE :

Névralgie d’Arnold, cervicalgies, torticolis, névralgies, dorsalgies, lombalgies, cruralgies, sciatiques, hernies discales, pubalgies…

  • UROLOGIE NEPHROLOGIE :

Prostatites, adénomes de la prostate, cystites, énurésies, incontinences…

  • AUTRES TROUBLES :

Insomnies, spasmes, zonas, vertiges, thyroïdites réflexes, migraines, céphalées, douleurs faciales et orbitaires, conjonctivites…

Exigez l’excellence dans la qualité et la sécurité des soins !

osteopathie4
Les Ostéopathes de l’AFO n’entreprendront pas un traitement ne relevant pas de leurs compétences.

L’efficacité et l’innocuité sont les seuls critères d’application de l’ostéopathie.
L’Ostéopathie, comme toute science, a ses limites. Et les ostéopathes en ont conscience.
Toutes les indications médicales mécaniquement réversibles font partie du champ d’action de l’ostéopathie. En revanche, si l’indication est irréversible (maladies dégénératives, maladies génétiques, maladies infectieuses, fractures…) l’Ostéopathie ne sera plus étiopathique mais palliative et complémentaire.
L’Ostéopathie est une méthode thérapeutique précise, logique, rigoureuse et efficace.

L’Ostéopathe suit une formation, longue et rigoureuse, il est efficace parce que son analyse est logique et que sa méthode est adaptée.
Les Ostéopathes doivent se montrer efficaces ; Leurs actes ne sont pas remboursés par les organismes sociaux.
Les Ostéopathes exclusifs de l’AFO n’entreprendront pas un traitement ne relevant pas de leurs compétences.

Les manipulations ne remplacent ni les antibiotiques lorsqu’ils sont nécessaires, ni la chirurgie lorsqu’elle est indispensable.